Perspectives décoloniales d’Abya Yala

Ce séminaire propose un dialogue interdisciplinaire sur les théories, les pratiques et les savoirs décoloniaux d’Abya Yala (nom donné par le peuple autochtone Kuna au continent américain) en tant qu’idées, cosmogonies, expériences, discours et pratiques. L’idée du séminaire part du constat que les études décoloniales – champ de recherche développé à Abya Yala depuis les années 1990 – est mal connu en France alors même que le qualificatif « décolonial » se diffuse dans les espaces militants ainsi que dans la presse généraliste. En Amérique latine, le champ des études décoloniales s’appuie sur une pensée critique qui dénonce l’hégémonie politique et culturelle de l’Occident, gommant non seulement la participation de toute autre civilisation ou culture à la construction de la science moderne, mais excluant de plus tout autre forme de savoir dans la construction historique du monde d’aujourd’hui. Ce champ d’études a conduit la construction d’un ensemble de savoirs qui interroge à la fois les conditions de possibilités de l’émergence de savoirs pluriels et revendique la connaissance située, en donnant notamment une place centrale aux modes d’existence ou modes de vie des populations minorées (populations paysannes, autochtones, afrodescendant·e·s) comme autant de savoirs à prendre en compte dans les schémas explicatifs du monde. Le séminaire vise donc à faire connaitre les apports des savoirs décoloniaux d’Abya Yala, d’en montrer le foisonnement épistémologique et l’importance de la praxis qui vise à dissoudre la colonialité dans toutes ses formes (colonialité du pouvoir, du savoir, de l’être, du genre et de la nature).

El seminario propone un diálogo interdisciplinario sobre las teorías, prácticas y saberes decoloniales de Abya Yala (nombre dado al continente americano por el pueblo originario Kuna), como ideas, cosmovisiones, experiencias, discursos y prácticas. La idea del seminario parte de la observación que los estudios decoloniales -campo de investigación desarrollado en Abya Yala desde los años 1990- es mal conocido en Francia a pesar de que el calificativo « decolonial » se difunde en los espacios militantes así como en la prensa generalista. En América latina, el campo de los estudios decoloniales se apoya en un pensamiento crítico que denuncia la hegemonía cultural del Occidente, borrando no solo la participación de toda otra civilización o cultura en la construcción de la ciencia moderna, sino excluyendo además todas las demás formas de conocimiento en la construcción histórica del mundo actual. Ese campo de estudios conduce a la construcción de un conjunto de saberes que cuestiona las condiciones de posibilidad así como el surgimiento de saberes plurales reinvindicando el conocimiento situado y dando un lugar central a las formas de existencia o modos de vida las poblaciones subalternizadas (campesinxs, pueblos originarios, afrodescendientes). El seminario busca así dar a conocer los aportes de los saberes decoloniales de Abya Yala en toda su diversidad, de mostrar su abundancia epistemológica et la importancia de la praxis en pro de la disolusión de la colonialidad en todas sus formas (poder, saber, ser, género y naturaleza).


Une réponse sur “Perspectives décoloniales d’Abya Yala”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.