Séduction et colonialité

À propos de « séducteurs professionnels de touristes au Pérou » de Juliette Roguet

Cette recension est une réflexion critique inspirée par l’épisode du podcast de Victoire Tuaillon « Les couilles sur la table » n° 89 intitulé « Séducteurs professionnels », et publié le 7 décembre 2023. Rappelons que ce podcast une production féministe interrogeant les masculinités. Je précise d’emblée que la thèse de Juliette Roguet n’étant pas encore publiée, je n’ai pas eu accès à la totalité du travail. Celui-ci est cependant bien présenté dans le podcast et donne matière à l’analyse que je propose ici. J’ai par ailleurs consulté un article de l’autrice publié à la Revue du crieur (n°22, 2023/1), ainsi que son intervention dans un autre podcast « Fleur de cactus », du 19 décembre 2022.

Une autre précision importante est celle de mon lieu d’énonciation, celui à partir duquel j’ai écouté et analysé cet épisode. Nous avons toustes un lieu politique depuis lequel nous nous exprimons. Le mien est celui d’une Péruvienne, féministe décoloniale, enseignante-chercheuse en études latinoaméricaines et spécialiste de l’histoire du Pérou contemporain.

Continuer la lecture de « Séduction et colonialité »

María Lugones (1944-2020) : penser le genre et la sexualité en perspective féministe décoloniale

« Nous circulons dans une époque de carrefours, où nous nous reconnaissons les unes les autres dans la différence coloniale. Nous construisons une nouvelle sujette d’une nouvelle géopolitique féministe du savoir et de l’amour1. »

La philosophe argentine María Lugones s’est éteinte le 14 juillet 2020. Sa contribution intellectuelle et militante est peu connue en dehors des Amériques alors même que son apport à la pensée décoloniale est capital. Elle a notamment forgé les concepts du yo comunal et de la colonialité du genre. Ce texte propose de dresser un portrait tout en présentant la richesse de sa contribution à la pensée critique contemporaine.

Continuer la lecture de « María Lugones (1944-2020) : penser le genre et la sexualité en perspective féministe décoloniale »
  1. María Lugones, « Hacia un feminismo descolonial », La manzana de la discordia, juil.-déc. 2011, vol. 6 n° 2, p. 105-119 []
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search